Alexander Neumann

(Lui écrire)

Sociologue, professeur des universités en Sciences de l’information et de la communication (71e section du CNU) à l’UFR « Culture et communication », Université de Paris VIII. Chercheur au Laboratoire d’études et de recherches sur les logiques contemporaines de la philosophie (LLCP).

Ses recherches portent sur la Théorie critique de l’École de Francfort et les sociologies critiques, le changements des espaces publics (espace public civil-bourgeois, contre-publics et espaces publics oppositionnels) et l’industrie de la culture, les développements transfrontaliers la créolisation et les comparaisons internationales.

  • Directeur de publication de la revue Variations
  • Membre des comités de rédaction des revues Variations et Asylons (s)
  • Chercheur associé au Sophiapol – Paris Ouest
  • Membre du réseau de recherche en sciences humaines Terra.

THÈMES DE RECHERCHE

  • Théorie critique, sociologie critique, Ecole de Francfort
  • Escape public
  • Industrie de la culture
  • Comparaisons internationales, cosmopolitisme, créolisation.

COLLABORATIONS ET PROJETS EN COURS OU PASSÉS

  • Participation au projet Francfort – Birmigham. Fragments d’un dialogue entre écoles critiques, soutenu par le Labex Arts H2H Paris 8 (2015-2016)
  • Direction du projet européen Potentiels de développement transfrontaliers / Grenzüberschreitende Entwicklungspotenziale (France-Allemagne), Euodistrict Sarrebruck / Institut für Sozialforschung, Sarrebruck (2012-2014)
  • Codirection du projet Un groupe d’intervention pour les transfrontaliers de la grande région SarreLorLux, Etat de la Sarre / Institut für Sozialforschung (2012-13)
  • Direction du volet allemand de l’enquête européenne Review of the Working Time Directive 2003, Commission européenne / Economisti associati Rome / Institut für Sozialforschung Sarrebruck (2013) 
  • Direction du projet Organisational reform of ANETI Tunisia, Banque mondiale, Washington DC (2009) 
  • Direction du projet L’évolution des métiers de service – functions support à l’EDF, Conseil supérieur consultatif de l’EDF / Émergences (2007) 
  • Collaborateur du projet Neujobs / 7e programme cadre de recherche de l’UE (CEPS/CASE) : The impact of social-ecological transition on employement structures (avec Boris Najman et Izabela Styzcynska), Case Warsovie (2013) 
  • Collaborateur du projet Challenge / 6e programme cadre de recherche de l’UE (Université de Rouen) : Fear and Unease in the risk society (2006-2009) 
  • Collaborateur du projet Émergences / 5e programme cadre de recherche de l’UE (Iresco CNRS Paris) : Étude de cas sur la relocalisation des activités de R&D chez France Télécom (2003)

PUBLICATIONS

OUVRAGES

  • 2016, Kritische Arbeitssoziologie (Les sociologies critiques du travail), éditions Schmetterling, Stuttgart, 2016, édition revue, 200 pages (1e édition : 2010)
  • 2015, Après Habermas. La Théorie critique n’a pas dit son dernier mot, éditions Delga (sciences humaines), Paris, 210 pages. 

DIRECTIONS D’OUVRAGE OU DE NUMÉROS DE REVUE

  • en coll. avec Mathews (Jacob), dir., L’industrie de la culture – version originale, Majeure thématique du n.21 de la revue Variations, Delga, Paris, à paraître, avec des contributions de Frederic Jameson, Oskar Negt, Raymond Williams et alli.
  • édition, traduction et préface : Oskar Negt, L’espace public oppositionnel, Payot, coll. Critique de la Politique, Paris, 2007, 260 pages.
  • édition, traduction et préface : Pierre Bourdieu et alli, Les perspectives de la protestation. Un débat franco-allemand, Syllepse, Paris, 1998, 180 pages.
  • en coll. avec Graf (Wilfried), Bilek (Anita) dir., Kritik der Gewalt. Friedenspolitik im Zeichen von Krieg und Terror, éditions Promedia, Vienne/Wien, 2002, 192 pages.
  • en coll. avec Vincent (Jean-Marie) dir., Sciences sociales et engagement, Syllepse, Paris, 2003, 210 pages .
  • en coll. avec Sagradini (Lucia) dir., L’espace public oppositionnel, Mineure du n° 39, Multitudes, 2009.

CHAPITRES D’OUVRAGES

  • en coll. avec Ferrarese (Estelle), Sagradini (Ferrarese) « Towards a radical imagination. An interview with Nancy Fraser », in Luc Boltanski and Nancy Fraser, NYU Press, New York City, à paraître.
  • « Kritik der Arbeit – Arbeit der Kritik », in Aktuelle Kritische Theorie (Dir. Alex Demirovic), VS-Springer, Berlin-New York, à paraître.
  • 2016, « Oskar Negt : résistance, raison, radiophonie », in Matérialismes, cultures et communications (Dir. Fabien Granjon), Presses des mines, Paris, 2016, pp. 289-306.
  • 2015, « A brief History of Labour. From subsumption to mutltitude » in : Joy Forver. The political economy of social creativity (Dir. Kozlowski, Michal), MayFly Books, 2015, pp. 133-143.
  • 2014, « La personnalité autoritaire » in : Insécurité et altérite – centre et périphérie de la république (Dir. Lianos, Michalis ), Sodepar éditions, Aubagne, 2014, pp.138-149.
  • 2013, « Fear : The authorian personality and security policies », in : Dangerous Others, Insecure societies(Dir. Michalis Lianos avec Robert Castel), Ashgate editors, Franham/Burlington, 2013, pp.141-155.
  • 2013, « Die Wurzeln der Arbeitkritik bei André Gorz. Moses, Marx, Arendt » (Les racines de la critique du travail chez André Gorz) in : André Gorz. Den Zusammenbruch des Kapitalismus denken (Dir. Krämer, Leo), Universaar Verlag, Sarrebruck, 2013, p. 99-112.
  • 2007, « Espace public oppositionnel, subjectivité rebelle, travail vivant », préface à : Oskar Negt, L’espace public oppositionnel, coll. Critique de la Politique, Payot et Rivages, Paris, 2007, pp.7-27.
  • 2007, « Französiche Zustände Heute. 1793-2007 » (permanences du mouvement social en France), in : Der europäische Sozialstaat, Karl Dietz Verlag, Berlin, 2007, pp.124-135.
  • 2006, « Conscience de casse. Expérience sociale, Théorie critique et abolition du marxisme doctrinaire. En hommage à Jean-Marie Vincent » in : La Théorie critique (Dir. Spurk, Jan ; Sagradini, Lucia), ed. Parangon, Lyon, 2006, pp. 54-70.
  • 2006, « Vivre sans temps mort ? Pour une sociologie de la précarité » in : (collectif) Chômeurs, qu’attendez-vous pour disparaître ?, éditions ALL / Les belles lettres, Paris, 2006, pp.209-216.
  • 2003, « La matérialité du rêve de libération. Une lecture actuelle de la Théorie critique » in : Neumann (Alexander), Vincent (Jean Marie), dir., Sciences sociales et engagement, Syllepse, Paris, 2003, pp. 57-70.
  • 2002, « Das Modernisierungsprojekt des Managements und die Frage der gewerkschaftlichen Gegenmacht » in : Friedeberg (Herhard), Schönbauer (Ulrich), dir., Strategien der Macht, éd. AK, Vienne, 2002, pp.79-106.
  • 2002, « Gegen den stummen Zwang der Verhältnisse. Eine Kritik der Gewalt » in (Dir.) Graf/Neumann, Kritik der Gewalt, Promedia, Vienne, 2002.
  • 2001, « Une critique sociologique de la flexibilité moderne. Le sort des 35 heures allemandes (avec un regard sur le cas de figure de Volkswagen) », in : Durand (Claude), dir., Temps libre et temps de travail, De Boeck Université, Bruxelles, 2001, pp. 149-164.
  • 2001, « Gewalt, Öffentlichkeit und Sinn einer sozialen Bewegung » in : Nach der Jahrhundertwende, (collectif), éd. Agenda, Munster, 2001, pp. 280-298.
  • 1998, « Le mouvement social outre-rhin », préface à : Pierre Bourdieu et alli, Les perspectives de la protestation, Syllepse, Paris, 1998.
  • 2000, « Noch 35 Stunden bis zur Freiheit ? » in : Steffen (Lehndorff), dir., Wiederaneignung der Zeit, VSA, Hambourg, 2000, pp. 34-40.

ARTICLES

  • 2018, « La bureaucratie liquide », Variations [En ligne], 20 | 2017, mis en ligne le 25 avril 2017, consulté le 16 octobre 2018. URL : http://journals.openedition.org/variations/810
  • 2017, Sel noir / Prison sans fenêtres. Un dialogue imaginaire entre Theodor W. Adorno et Edouard Glissant, Chimères n.90, Eres, Toulouse, 2017, pp.159-177.
  • 2017, Habermas ist es sicher nicht, Politix. Zeitschrift des Instituts für Politikwissenschaften der Universität Wien n.41, Presses ipw, Vienne, Autriche, 2017, pp.30-38.
  • 2017, Der Anti-Gorz. Didier Eribons Rückkehr nach Reims, Zeitschrift Luxemburg, RLS, Berlin, année 2017.
  • 2017, “L’Allemagne doit mourir pour que nous puissions vivre”, Réfractions. Revue de recherche et d’expressions anarchistes n.38, Publico, Paris, 2017, pp.160-179.
  • 2016, Droit à la liberté ou critique de la violence puissance ? L’enjeu du droit constitutionnel chez Jürgen Habermas, Axel Honneth et Walter Benjamin, Cahiers de méthodologie juridiques, Presses universitaires d’Aix-Marseille, année 2016, pp.2047-2066.
  • 2016, Travail en miettes, activité, activation. A propos de quelques déplacements paradigmatiques de la sociologie depuis 1964.”, Sociologie et sociétés vol. 48, Presses universitaires de Montréal, printemps 2016, pp.59-83.
  • 2016, Conceptualiser l’espace public oppositionnel. Oskar Negt, Nancy Fraser, Axel Honneth, Variations – revue internationale de théorie critique vol. 20, éditions Delga / revues.org, printemps 2016.
  • 2015, « Les potentiels de développement transfrontaliers en SarreLorLux. Trou structural, manque, utopie », Revue Asylons, Paris, 2015 http://www.reseau-terra.eu/rubrique298.html
  • 2013, « L’espace public oppositionnel – Lorsque l’oikos joue à l’agora », Les cahiers de Sens public (Ehess), ed. MSH, Paris, 2013, pp.55-69 http://www.cairn.info/revue-cahiers-sens-public-2013-1-p-55.htm
  • 2013, Ferrarese (Estelle), Sagradini (Lucia) « Pour une imagination radicale », Variations, n° 17, ed. Burozoïques, Paris, 2013, pp.12-20 http://variations.revues.org/432
  • 2013, « La Théorie critique, une sociologie de la crise globale », Revue Illusio, n° 9-10, Le bord de l’eau éditions, 2013, pp.293-307.
  • 2013, « Dans le labyrinthe du Minotaure. Critique du travail – le faire et l’agir », Variations, n° 18, ed. Burozoïques, Paris, 2013, http://variations.revues.org/659
  • 2012, « Krtoka historia pracy. Od subsumcji do wieloski », Wolny Univeristeyt, n° 4, KIP, Varsovie, 2012, pp.49-63.
  • 2012, « La résistance, un principe sociologique à l’oeuvre », Variations, n° 13, ed. Burozoiques, Paris, 2012, pp.70-78.
  • 2010, « Métropolitains naviguants en SarreLorLux : Vers un espace public supranational ? », Multitudes, n° 43, ed. Amsterdam, Paris, 2010, pp.78-85.
  • 2009, « Le modèle Volkswagen aujourd’hui », Multitudes, n° 37, ed. Amsterdam, Paris, 2009, pp.278-288.
  • 2009, « Dissonance ou répétition ? », Réfractions, n° 23, Paris, 2009, pp.111-125.
  • 2009, « L’expérience, le concept, l’imprévu. La sociologie de l’Ecole de Francfort », Multitudes, n° 39, Paris, 2009, pp.184-190.
  • 2008, « Peur, bruits, odeurs ? La personnalité autoritaire face aux dispositifs sécuritaires », Mouvements, n° 55, La Découverte, 2008, pp.155-167.
  • 2008, « Le courant chaud de l’Ecolde de Francfort », Variations – revue internationale de théorie critiquen.12, Paris, 2008.
  • 2006, « Une histoire franco-allemande de la réduction du temps de travail. 1947-2005 », Les mondes du travail, UPJV, Amiens, 9/2006, pp.27-39.
  • 2006, « Les 35 heures : Entre mouvement social et adhésion plébiscitaire », Variations – revue internationale de théorie critique, n° 7, printemps 2006, Lyon, pp.45-62.
  • 2006, « Crytika etyki protestantckigj. Weber – Adorno », Kwartalnik Bez Dogmatu, n° 69, KIP, Varsovie, 2006.
  • 2006, « Adorno au milieu de la jungle Lacandon. Entretien avec John Holloway », Variations – revue internationale de théorie critique, n° 8, automne 2006, Lyon, pp.59-64.
  • 2006, « Pour une écoute sociologique. Répression, inhibition, prise de parole », Variations – revue internationale de théorie critique, éd. Parangon, Lyon, 2006, pp. 28-40.
  • 2005, « La Ruhr ouvrière entre réveil et reprise. La grève aux usines Opel à Bochum », Mouvements, n° 38, La Découverte, Paris, 2005, pp.97-103.
  • 2004, « Dissidence et dissonances. Hommage à Jean-Marie Vincent », Critique communiste, n° 173, La Brèche, Paris, 2004, pp.84-91.
  • 2003, « Les mains dans le travail, la tête ailleurs ? Le salariat entre sphère privée, entreprise et espace public », Les cahiers Georges Friedmann, CNRS, 10/2003, pp. 153-176.
  • 2003, « Lorsque je songe à l’Allemagne la nuit… », Politique – revue européenne, n° 7, Syllepse, Paris, 2003, pp.42-51.
  • 2002, « Inventer de nouveaux univers. Entretien avec Oskar Negt », Politique – revue européenne, n° 4, Syllepse, Paris, 2002, pp..
  • 2002, « La multitude entre réveil et reprise », Critique communiste, n° 165, La Brèche, Paris, 2002, pp.79-85.
  • 1999, « Le sort des 35 heures allemandes : une critique de la flexibilité », Sociologia del Lavoro, n° 74, Franco Angeli, Bologne, 1999, pp.362-376.

TRADUCTIONS

  • 2018, Alexander Kluge, « Récits de vie » (Lebensläufe), section 1, Le cinquième livre (Das fünfte Buch), POL, Paris
  • 2016 (en coll.), Alexander Kluge, « La chronique des sentiments. Livre I » , POL/Gallimard, Paris, 2016, 900 pages.
  • 2007, Oskar Negt, L’espace public oppositionnel (anthologie), Payot et Rivages, coll. Critique de la Politique, Paris, 2007, 260 pages.
  • 2007, Oskar Negt & Alexander Kluge, « Ce que le mot prolétariat signifie aujourd’hui », Variations n.9-10, Parangon, Lyon, 2007.
  • 2001, Michel Wieviorka, Demokratie auf dem Prüfstein (La démocratie à l’épreuve), Mittelweg 36 – éditions HIS, Hambourg, 2001.
  • 1998, Pierre Bourdieu et alli, Les perspectives de la protestation. Un débat franco-allemand (Die Perspektiven des Protestes), Syllepse, Paris, 1998, 180 pages.
  • 2011, Frederic Jameson, « Hitler dépeint en victime – Hitler as victim » (au sujet de Lyndham Lewis), Variations n.15, 2011, http://variations.revues.org/83
  • 2008, Micha Brumlik, « Masse et fascisme » (Masse und Faschismus), Variations n.12, 2008 http://variations.revues.org/242
  • 2006. Oskar Negt, « Avoir l’autre dans la peau », Variations, 8. URL : http://journals.openedition.org/variations/498

RAPPORTS

  • « Les potentiels de développement transfrontalier », rapport final iso_institut / Eurodistrict, Sarrebruck, à paraître.
  • 2013, « The impact of social-ecological transition on employement structures Neujobs/7ème programme cadre de recherche de l’UE (CEPS/CASE) », Case Studies, Warsovie, 2013, 40 pages.
  • 2013, « Review of the Working Time Directive 2003 – Case Study Germany », Commission européenne / DG emploi / Economisti Associati, Rome, 2013, 20 pages.
  • 2013, « Review of the Working Time Directive 2003 – Case Study Germany », Commission européenne / DG emploi / Economisti Associati, Rome, 2013, 20 pages.
  • 2013, « Hielscher (Volkert), Matthäi (Ingrid), Neue Arbeitszeitpraxis. Endbericht zur Modellregion Saarland und Rheinland-Pfalz », Ministère fédéral de l’emploi / Baua, Berlin, 2013, 90 pages.
  • en coll. avec Lianos (Michalis), « Unease and fear in the risk society » (avec Michalis Lianos) rapport final projet Challenge, 6ème propgramme cadre de recherche de l’UE, Rouen/Bruxelles, 37 pages.
  • 2009, « Organisational refom of ANETI Tunisia – La réforme organisationelle de l’Agence nationale pour l’emploi tunisienne », Banque mondiale, Washington DC, iso-Institut, 2009, 70 pages.
  • 2007, « L’évolution des métiers de service dits fonctions-support à l’EDF » Conseil supérieur consultatif de l’EDF / Emergences, Montreuil, 2007, 60 pages.
  • 2001, « Das Projekt des Neomanagements und die Frage der gewerkschaftlichen Gegenmacht. Eine Literaturstudie », Forschungsabteilung der Arbeiterkammer Wien, Vienne, 2001, 56 pages.
  • 2000, « Deux domaines de recherche et développement du secteur énergétique – Une comparaison franco-allemande, rapport de recherche », Grets – Direction des études et des recherches de l’EDF, Clamart, 2000, 70 pages.

VIDÉOGRAPHIE

  • 2016. « Après Habermas ». Conférence sur son livre "Après Habermas" (Delga, 2015) donnée à la Halle Saint Pierre, Paris. https://youtu.be/rqNX1bquOaY
  • 2013. « La métaphysique durkheimienne à l’épreuve des faits ». In Colloque Dynamiques citoyennes en Europe / Colloque jeunes chercheurs le 15/16 mars 2013 (DCIE - MSH) https://dai.ly/x10r2hi
  • 2011. « A Brief History Of Labor, From The Concept Of Subsumption To Multitude ». In Conférence internationale de la FREE/SLOW UNIVERSITY OF WARSAW https://vimeo.com/32333090